Je réponds : Comment travailles-tu la littérature au collège?


Afficher l'image d'origine

Préambule : ce qui suit dans ce billet ne correspond pas nécessairement à ce qui se pratique dans les collèges et les attendus que je vise ne sont pas obligatoirement ceux de l’Education Nationale. Il s’agit de vous faire part d’une façon de travailler la littérature qui formera l’esprit de votre enfant et consolidera sa culture littéraire et même générale. Je me fonde sur mon expérience et les résultats obtenus.

Il apparaît très profitable pour le collégien de partager le temps consacré à la littérature entre un manuel scolaire qui présentera l’étude approfondie d’extraits d’une part et d’autre part des œuvres en lecture suivie.
Voyons tout d'abord l’étude d’extraits d’œuvres littéraires:
En général, les extraits s’articulent autour d’un thème dans la plupart des manuels scolaires. Comment utiliser ces extraits ? Que peut-on demander à l’enfant ?
  • On peut demander en tout premier lieu une lecture silencieuse de l’extrait complet même si on souhaite ensuite le travailler de manière approfondie en plusieurs séances et donc en découpant le texte de travail.
  • On peut faire chercher quelques mots dans le dictionnaire. L’enfant peut les noter et/ou les apprendre et/ou les épeler et/ou restituer la définition avec ses propres mots et/ou inventer une phrase les utilisant.
  • On peut ensuite lui demander à chaque séance de lire un passage à voix haute en respectant le ton et la ponctuation. Une fois encore, les modalités peuvent varier:signaler quel passage devra être lu à haute voix avant que l’enfant se lance dans sa lecture silencieuse et lui demander de préparer soigneusement cette lecture voire s’entrainer, demander à l’enfant de lire à haute voix le passage qu’il a préféré et lui demander pour quelles raisons (il est donc averti là encore avant sa lecture silencieuse) ou prendre au hasard, par surprise un passage qu’il lira sans préparation préalable.
  • On peut ensuite lui poser des questions orales de compréhension sur le texte et/ou le résumer. Les questions orales peuvent être tout simplement celles proposées dans les exercices placés à la suite du texte dans le manuel. Il faut toujours bien veiller à ce que l’ enfant s’exprime clairement en faisant des phrases complètes, soit précis dans ses réponses et capable de justifier à partir du texte
  • On doit aussi attirer l’attention de l’enfant sur le style employé, la syntaxe utilisée, le registre de langue, le vocabulaire choisi par l’auteur, les particularités rédactionnelles etc…Ce travail peut se faire sous forme d’échanges, de discussions, de questions/réponses orales ou écrites. On doit toujours veiller à ce que l’enfant argumente et justifie à partir du texte. C’est le moment pour lui de lier les apprentissages propres à l’étude de la langue et leur finalité, leur usage. On construit et développe aussi ses qualités d’écrivain. 
  • On peut enfin exiger un travail écrit mais court. Il peut ne pas être systématique. Il s’agira de faire un bilan sur un point donné essentiel du texte, répondre par écrit à une question de synthèse proposée dans le manuel à la suite du texte, ou placer l’enfant dans une situation courte d’écriture de type « si tu étais ce personnage… »
  • On peut développer la culture littéraire de l’enfant en l’invitant à un travail de recherches (non systématique et pas trop long) et la constitution de fiches de synthèse sut les auteurs rencontrés, les mouvements littéraires, les types d’écrits etc…
  • On peut aussi parfois chercher un prolongement en peinture, cinéma, musique, sculpture…bref, en histoire des arts. 
  • Il faut toujours faire faire un rappel oral du texte précédent avant de lancer l’enfant dans la lecture d’un nouvel extrait.
Ainsi mes objectifs assumés sont:
  • Travail approfondi d’observation réfléchie de la langue
  • Dégager la structure d’un texte
  • Développer une capacité de réflexion et d’argumentation à partir d’un texte
  • Développer l’expression orale et écrite
  • Faire acquérir une culture littéraire à deux niveaux : les auteurs, leurs œuvres, leurs courants / l’écrit (comment faire un portrait, utiliser le merveilleux etc…)
  • Préparer l’enfant à rédiger ses propres textes

A présent, voyons la lecture suivie d’œuvres complètes:


  • Ce qui diffère : il n’y a pas ici de travail approfondi de la langue.
  • Dans une liste de livres établie à l’avance et suffisamment fournie (l’idéal est d’avoir lu les livres que l’on propose à l’enfant), option 1 : l’enfant choisira l’œuvre qu’il souhaite lire ; option 2: l'enfant reçoit un livre imposé mais très soigneusement choisi pour lui. Un rythme d’un livre par mois est bon mais non obligatoire.
  • Comme pour les extraits, on peut proposer des temps relativement conséquents de lecture silencieuse. L’enfant peut également garder ce livre comme livre de chevet en plus des temps de classe.
  • On peut cependant proposer à l’enfant des moments de lecture à haute voix. Mais il n’est pas nécessaire que ce soit à chaque séance comme pour les extraits.
  • On peut demander parfois de résumer la lecture silencieuse qui vient d’être faite et même poser quelques questions orales de compréhension ou pour connaitre les impressions de l’enfant.
  • Cette lecture suivie doit déboucher sur une trace écrite : fiche de lecture ou cahier de lecture, petite recherche sur l’auteur que l’on peut placer sur une frise ou dans son livre des siècles, noter ses passages préférés, etc…
  • Cette lecture peut faire l’objet d’une présentation orale devant un public familial et/ou amical
  • Cette lecture peut faire l’objet de prolongements en histoire des arts par exemple.
  • Si un film adapté du livre existe, ne le visionner qu’après la lecture du livre. Il est alors intéressant de débattre sur la qualité de l’adaptation cinématographique. Bien souvent les enfants ont préféré le livre !

Ici mes objectifs assumés sont:

  • Le plaisir de la lecture
  • Faire lire l’enfant
  • Donner ou entretenir le goût de la lecture
  • Varier les types de livres (romans, théâtre, poésie, contes etc…) et varier les époques
  • Favoriser une solide culture littéraire et générale
  •  S’exprimer oralement sur une lecture
  • Défendre son point de vue sur un livre
  • et enfin, aspect fondamental, l'aider à se construire intérieurement
Article rédigé pour "les tutoriels" 

Commentaires

Articles les plus consultés